FANDOM


DescriptionModifier

Notions:Modifier

Le terme de Théologie entendu par le Shootism inclut plusieurs notions :
  • Les espèces dotées de conscience, considérés comme étant à un palier de l'évolution se situant entre animal et divin quelles furent artificielles ou nées de conjonctions de La Force (ex: L'Angélité, L'Humanité, les Huttiens, Les Atariens, Miaui, Vaerminiens, etc etc...)
  • Les Divinités "mineures", êtres fusionnant particulièrement avec La Force, apparaissant dans plusieurs endroits de l'Univers quelles furent artificielles, acquises, ou nées de conjonctions de La Force (ex: Tor-El, MM, Yahvé-Jenova, Yasodae-zazael, Shootman, Jeddah...)
  • L'Univers, considéré par beaucoup de cultes comme étant une entité supérieure à toute notion de simple divinité, insufflé du néant et grandissant de plus en plus à travers l'Espace Impossible depuis.
  • Et enfin, La Force, admirée en égale avec L'Univers dont elle représente la "face maternelle" -car elle est "[...] celle selon tout se produit, par qui tous les atomes, les conditions, et les circonstances sont assemblés au bon moment pour servir le dessein incompréhensible de L'Univers.

Dans la croyance antique Shootist, les plus nobles animaux contaient pour beaucoup comme les divinités propres aux cultes de l'Instinct.

Culte de L'instinctModifier

Le Culte de l'Instinct est la première vraie croyance ancrée dans le Shootism originelle, celui découlant de la culture du continent de Shamballa avant la Divivification de Shootman. Il est considéré comme la croyance établie principalement à l'origine sur P23-R37 (mais aussi la plus archaïque de cette planète, comparée à l'influence incommensurable qu'eût plus tard la découverte des Terres du Sud et l'Ondanism).

Le Culte de l'instinct reposait sur trois principes fondamentaux :

  • Premier principe : l'homme est inférieur à la nature de par les forces qu'elle peut exercer contre lui ; mais supérieur à elle d'une manière primitive, en ce fait qu'il puisse modifier l'environnement d'une manière active, face à la nature, passive.
  • Deuxième principe : Les animaux et la nature sont des entités qui jouent leur rôle dans l'équilibre de toute chose, comme doit l'être l'action tirée de la main de l'homme. Si l'équilibre est brisé, l'harmonie entre La Force et l'Univers s'affaiblit.
  • Troisième principe et dernier principe : La Force fera toujours le nécessaire pour ramener l'équilibre en son sein, quitte à détruire la vie si elle la recrée ensuite.

Ce sont ces trois principes qui furent à l'origine de plusieurs évènements culturels ou philosophiques sur le continent de Shamballa, dont notamment l'Avadda, le Sant, ou encore la notion même d'Instinct, et d'autres légendes folkloriques.


Parmi celles-ci l'on retrouve la légende la plus connue, présentant le Commando Linux dont les deux membres Watari et Miau (respectivement un Atarien doué d'Empathie Suprême et un Miaui dôté des pouvoirs de Belnardo V. Woukipedhia) perdaient leurs facultés respectives s'ils s'éloignaient trop l'un de l'autre ; si bien que Miau et Atari craignaient de se fusionner -peut-être à jamais- en Watari, le Dévoreur de Monde. C'est cette lutte entre l'Instinct animal et la Conscience humaine qu'ont cherchés à scinder les légendes apocryphes à la Croyance Antique -même si l'on retrouve à des passages plus lointain dans l'histoire une réelle apparition du Commando Linux et autres de ses personnifications divines au travers des animaux.

Autres Légendes du Culte de l'Instinct:Modifier

Le Culte de l'Instinct privilégie l'apprentissage du monde par des métaphores ou des personnifications, ainsi parmi les plus célèbres on trouve:

  • Le Grania (un monstre quasi-omnipotent puisque se matérialisant dans les rêves pour y dévorer l'âme de sa victime)
  • Amatma (l'enfant tellement détachée de la réalité qu'elle pouvait voler, mais pas se rendre compte de son bonheur)
  • Flynne (l'éleveur de nobons trop occupé par son travail qu'il n'avait plus de temps pour sa vie privée et copulait avec ses bêtes)
  • L'Anju et L'Iona (deux anciennes déesses amantes qui s'entre-dévoraient pendant leurs ébats et entre-buvaient leur sang)

...Parmi beaucoup d'autres.

Vie après la mortModifier

L'eschatologie individuelle est pressentie dans le Shootism comme une métempsychose, c'est-à-dire un transvasement d'âme de corps en corps, à travers toute la galaxie dans un premier lieu, puis s'étendant à tout l'Univers tout en différent selon la Force, la planète où le corps se meurt, et l'influence qu'a l'esprit du défunt sur la matière. Ces écarts peuvent parfois être très nombreux tant au niveau du temps nécessaire à une réincarnation,et la manière dont sont traitées les âmes durant ce temps aussi :

  • Sur P23-R37, l'influence de Yahvé-Jenova sur la nature fit qu'il pouvait créer des êtres artificiellement, alors naquirent les Anges puis, lors du soulèvement de ces derniers, les Démons, ainsi bannis là où attendaient les âmes de cette planète, et dévorèrent celles-ci. Ainsi chaque âme de P23-R37 doit subir les tortures des Anges Déchus pendant le temps de traverser chacun des Treizes Cercles des Enfers, jusqu'à être dévorée par Yesodae-zazael et se dissoudre enfin dans La Force.
  • Sur P23-5555X, ce sont les pouvoirs de la nature qui règlent le renouvellement des âmes, ainsi il suffit aux défunts de rendre leur corps à la nature au sens littéral (incinération, biodégradation, congélation...) pour que La Force fasse le reste ; aussi la surpopulation plongeant cette planète dans le chaos est-il la source -ou la conséquence- d'un déséquilibre dans la Force amenant plus d'âmes en son sein qu'il n'est prévu, dû aussi à une fréquence ultra-rapide de la métempsychose qui fait la particularité du système où se trouve cette planète.
  • P4X-338 faisant partie des plus vieilles planètes encore en vie, elle est souvent considérée comme ayant un lien étroit avec l'Univers, puisque se situant le plus loin de son Coeur, elle l'a logiquement "accompagné" depuis sa naissance. Il serait hypothétiquement possible que la métempsychose en cette planète puisse prendre un temps infime à l'échelle de l'Univers.
  • V-2337 (située dans la bande de Sinnor) possède certaines particularités uniques -comme la Partition qui fait s'animer des milliards de milliards de corps par une âme unique- mais en contrepartie ne peut se réincarner. Ainsi depuis le debut de la vie sur V-2337, presque la totalité des formes de vies Vae Miniennes ont étées détruites.

Ceci n'est que spécificités, ainsi la croyance générale est que chaque forme de vie dans l'Univers, lorsqu'elle est détruite, se réincarne jusqu'à n'être qu'un avec La Force et l'Univers.

OndanismModifier

L'Ondanism est la croyance qui avait cours dans les Terres du Sud, sur P23-R37, à l'époque de la Jeunesse de Shootman. Son fondateur, le Roi des Terres du Sud Sant Premier, découvrit selon la légende les Terres du Sud bien après avoir été exilé de la très ancienne Shamballa et après qu'il eut traversés le désert des Terres Désolées. Alors affamé et assoiffé, il aurait demandé à La Force qu'elle lui envoit un signe si survivre était sa destinée ; l'épisode de l'histoire des Terres du Sud découlant de cet évènement est relaté dans ce qu'on appelle L'Ifa des Terres du Sud.

L'Ondanism se présente comme une ommission à La Force, contrairement au Shootism, qui la favorise ; en effet ce courant de pensée tend à privilégier plus le culte de la Lignée Royale que l'influence qu'elle reçoit constamment de La Force. Cependant, Shootman dût se résoudre à accepter l'Ondanism comme partie intégrante de la Shooting pour que Mikau accepte de le rejoindre et devenir son disciple.

Naissance et mort de l'UniversModifier

Le Shootism considère l'Univers en expansion, incluant qu'il a été impulsé du vide (ou Néant) et qu'il grandit continuellement depuis.


Plusieurs théories divergent malgré cela au sujet de la naissance et de la mort de l'Univers:

  • La première, découlant des connaissances du peuple Atarien, pressent l'Univers comme "une forme de vide, née à partir du vide, mais remplie d'assemblages subséquent le Néant". L'Univers a donc un commencement (le Néant, la nuit des temps), un milieu (l'Univers tel qu'on le connaît), et une fin (le Vide) ; le tout en trois dimensions.
  • La deuxième rajoute à la première des notions spirituelles telles que le Coeur de l'Univers ou encore la théorie de Bordure Extérieure. Ainsi, le centre de l'Univers, moment inaccessible de sa naissance tout le temps repoussé par sa propre expansion, sera le moment de sa mort lorsque, arrivé au point de non -retour de la compression du vide, sera impulsé négativement jusqu'à retourner au Néant.

De ce point-là divergent encore plusieurs opinions quant à cette notion de compression du vide (l'Univers peut-il vraiment être repoussé jusqu'à disparaître totalement ? Quelle force pourrait réduire toute la matière créée depuis la nuit des temps jusqu'à Néant ?)

La fin de l'Univers tel qu'on le connaît signifierait donc toutefois la fin de toute existence à proprement parler.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard